RIONS UN PEU… Posted mai 26, 2013

0

L’ESSOREUSE DE MARIE-FRANCOISE

Il est un très vieux dicton espagnol sur le chemin que nous aimons bien et qu’il est parfois bon de rappeler :

« El turista exige, el peregrino agradece » :

« Le touriste exige, le pèlerin remercie« 

La cuisine de notre gîte est on ne peut mieux équipée avec tout le confort d’une cuisine privée!

Pourtant, une touriste, pardons une pèlerine, elle se reconnaîtra, fit un jour toute une histoire à nos hospitaliers Domitille et Thomas, parce-que nous n’avions pas d’essoreuse à salade…!

Grande première, nous venons de lui donner satisfaction! Sur les conseils de nos Super Hospitaliers, nous avons équipé notre cuisine d’un tabouret de piano! (Nous mettons aussi un casque à disposition !)

Cliquer ici pour voir l’explication

Leave a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.